La vie de Serge et Sabine Atlaoui a basculé en novembre 2005, avec l’arrestation de Serge alors qu’il effectuait une mission de maintenance dans une usine à Djakarta. Celle-ci servait de couverture à un trafic d’ecstasy. Un an et demi plus tard, il est condamné à mort. Entre l’Indonésie et la France, la réalisatrice Christine Tournadre a filmé pendant 10 ans Sabine dans son combat pour faire libérer Serge. Lorsqu’en février 2015, le nom de Serge Atlaoui apparaît sur la prochaine liste d'exécution, Sabine jette toutes ses forces dans la bataille pour le sauver.

Grâce à cette relation de confiance construite au fil des ans, la réalisatrice a pu s’immiscer au plus près de cette descente aux enfers vécue par le condamné, sa femme et leurs proches. Aujourd’hui, Sabine Atlaoui est devenue une figure médiatique engagée contre la peine de mort. Serge Atlaoui est toujours dans le couloir de la mort.

Réalisation et images Christine Tournadre
Produit par Anne Labro
Montage : Audrey Maurion
Musique originale : Siegfried Canto

Une production Compagnie des Phares et Balises
Avec la participation de France Télévisions (France 3 : France 3 Lorraine, Heure D, Docs interdits) et de Public Sénat
Avec le soutien du Centre national du cinéma et de l’image animée, de la PROCIREP – Société des Producteurs et de l’ANGOA et de la Région GRAND EST, en partenariat avec le CNC

​©  Cie des Phares & Balises, 2017