Pour le grand public, Roland Dumas, ce sont d’abord des images : Celle le montrant escorté par la juge d’instruction Eva Joly hors de son appartement du Quai de Bourbon après une perquisition dans l’affaire Elf. Celle de sa maîtresse, Christine Deviers-Joncour, qu’on surnommait « La putain de la République » qui était assidue des plateaux de télévision. Mais ces images sont bien trop simples pour cerner le personnage. Son métier d’avocat et ses fonctions de député puis de ministre furent une formidable occasion de réaliser son désir d’ascension sociale et de se hisser au sommet de l’État. Confident, homme des basses œuvres et factotum secret de Mitterrand dans ses pourparlers avec les communistes d’un côté et l’extrême droite de l’autre, il est un des derniers représentants vivants du cercle des intimes de l’ancien Président de la République et un des derniers témoins de la conquête de 1981.

Un film de Philippe Petit et Patrick Benquet
Avec la collaboration de Virginie Linhart
Réalisé par Patrick Benquet
Produit par Anne Labro (CPB FILMS)
Commentaire dit par Elsa Lepoivre de la Comédie-Française
Musique originale : Christophe Marejano
Image : Christophe Petit, Xavier Liberman, Olivier Raffet, Antoine Parouty
Montage : Françoise Tubaut

Une production Compagnie des Phares et Balises (CPB Films)
Avec le soutien du Centre national du cinéma et de l’image animée
Avec la participation de France Télévisions

© Cie des Phares & Balises – 2017