TAKE ME (I’M YOURS) 
Le dimanche 5 août à 11.25
PHILIPPE PARRENO
Le dimanche 12 août à 11.25 
JOAN JONAS
Le dimanche 19 août à 12.00
14 ROOMS
le dimanche 26 août à 11.45
 

Depuis quelques années, pour contrer son évolution abusive en objet de spéculation, l'œuvre d'art contemporain a commencé à se transformer. Il se dématérialise de plus en plus, en jouant avec sa propre disparition pour redevenir ce qu'il était jadis dans les années 60 et 70 - une forme originale, nouvelle, courageuse, issue d'une analyse critique et esthétique de son époque.

LIVE ART est la première collection de documentaires sur ces œuvres d'art dites éphémères. Dirigée par le commissaire d'exposition le plus important de sa génération, Hans Ulrich Obrist, réalisé par Heinz Peter Schwerfel, critique d'art et spécialiste des films sur l'art, LIVE ART présente - outre un regard derrière les coulisses d'expositions, enrichi d'interviews avec des artistes émergents ou déjà célèbres, comme Marina Abramovic, Christian Boltanski, Philippe Parreno, Cao Fei, Gilbert & George, Pierre Huyghe, Adrian Villar Rojas, Simon Denny - des installations spectaculaires multimédias, des sculptures vivantes, des performances musicales. Des œuvres qui n’existent souvent que le temps d’une soirée, d'une exposition. Ainsi naît une archive télévisuelle d'un art qui se veut en disparition volontaire, pour être ressuscité dans un nouveau lieu.

Dans cette collection, un numéro exceptionnel: un film sur/avec Tino Sehgal, lors de son exposition au palais de Tokyo à Paris. L’artiste, qui interdit toutes captations de ses oeuvres, a bien voulu témoigner sur ses convictions concernant la production de formes artistiques aujourd’hui.

8 documentaires à travers le monde

LIVE ART #1 - 14 Rooms (Art Basel)
Qu'est-ce qu'une sculpture vivante ?
Une statue qui quitte son socle le soir pour rentrer chez elle, et qui revient le lendemain pour devenir à nouveau une œuvre. Avec Marina Abramovic, Xu Zhen, Laura Lima, Jordan Wolfson…

LIVE ART #2 - Joan Jonas (Biennale de Venise)
Comment raconter des histoires qui survivent à tous les courants artistiques ?
Joan Jonas, artiste new-yorkaise représenta les Etats-Unis à la Biennale de Venise de 2015. Reconnaissance officielle mais tardive pour une artiste pionnière de l’art éphémère, de la performance et du multimédia. Pour la Biennale, Joan Jonas a conçu avec « They Come To Us Without A Word » une installation de plusieurs projections, de sons, objets et jeux de lumière autour des thèmes qui lui sont chers depuis toujours: l’enfance, la nature, le corps, le mouvement.

LIVE ART #3 - Philippe Parreno (Armory New-York) 
Peut-on exposer le temps ?
Philippe Parreno, artiste mais aussi cinéaste de films qui deviennent des sculptures, metteur en scène d’ordinateurs, chef d’un orchestre invisible, chorégraphe de sons et de lumières. A travers ses oeuvres, il matérialise l’invisible, en rendant visible ce qui nous échappe…

LIVE ART #4 - Adrian Villar Rojas (Istanbul)
Adrian Villar Rojas célèbre depuis ses débuts un rituel de création particulier : il voyage autour du monde et fabrique sur place des sculptures géantes qui ne sont pas faites pour durer. Elles se détériorent, se décomposent, pourrissent, vivent. Pour la Biennale d’Istanbul de 2016, il crée ainsi une meute d’animaux fantastiques qu’il installe à même la mer.

LIVE ART #5 - Take Me, I’m yours (Monnaie de Paris)
Qui a dit de ne pas toucher aux oeuvres d’art ?
En 1995 avait lieu à Londres la première exposition ‘Take Me (I’m Yours)’, devenue aujourd’hui légendaire. Vingt ans plus tard, la suite, à la Monnaie de Paris. Les visiteurs de l’exposition sont ainsi invités à toucher, prendre, manger ou boire les oeuvres au lieu de les regarder passivement. Avec Christian Boltanski, Gilbert & George, Gloria Friedmann, Daniel Spoerri, et Koo Jeong-A. 

LIVE ART # 6 - Tino Sehgal (Palais de Tokyo)
Il n’y en a ni trace ni reproduction, Sehgal n’ayant jamais permis de photographier ou de filmer ses actions. Ses œuvres ne se matérialisent que le temps d’une exposition et ne continuent d’exister que dans la mémoire des visiteurs. Au moins jusqu’à maintenant….

LIVE ART # 7 - Biennal de Sao Paolo
Et si une grande exposition d’art contemporain n’était pas un événement exclusif pour érudits, mais une fête populaire pour un million de visiteurs ? Par son lieu, ses dimensions monumentales, son public, son concept pédagogique et son importance pour les artistes, la Biennale de Sao Paolo est unique.

LIVE ART # 8 - Simon Denny & artistes chinois (Hong Kong)
En instrumentalisant le graphisme des technologies modernes et la publicité, Simon Denny traite les sujets les plus actuels qui soient : la surveillance, l’organisation du travail, la copie. Entouré d’artistes chinois, il présente ses dernières œuvres à Hong Kong, la ville où s’était caché Edward Snowden.

Une collection réalisée par Heinz Peter Schwerfel
Conseiller scientifique : Hans-Ulrich Obrist

Une production Camera Lucida Productions - François Bertrand