Ce film raconte l’histoire d’un décalage entre un produit du terroir bien français, le cognac, guère consommé sur nos terres, et son succès outre-atlantique aux Etats-Unis, en particulier dans la sphère hip-hop. C’est une histoire d’amour historique entre les américains et le cognac. Elle nous est contée par des viticulteurs, des bouilleurs de cru, des dirigeants de maisons de cognac, des historiens du cocktail et des spiritueux, des maîtres de chai, des Français et des Américains.

Ce film est un aller-retour entre deux territoires, deux imaginaires ; dont il s’efforce de trouver les ponts et d’expliquer les connexions. Le contraste des représentations selon le territoire est ainsi incommensurable. En France, le cognac est perçu comme notre vieux papy qui pique du nez après dîner, tandis qu’aux Etats-Unis il danse en boîte jusqu’au bout de la nuit. Entre Cognac et New-York, entre vieux et jeunes, entre terroir et bling-bling, entre savoir-faire et contre-culture… le cognac commence sa route dans nos campagnes françaises et la finit dans le verre des hipsters, des afro-américains, de l’élite américaine. Si le marché est spécialement florissant depuis une vingtaine d’année, l’histoire remonte au 18ème siècle avec les premières exportations, et croise la route de deux Guerres Mondiales, ou encore de la Prohibition.

 

Un film de Mathilde Fassin 
 

Une coproduction : 13 Productions & Tamara Films 
Ventes internationales : CPB International