En 1963, alors que le monde entier apprend l’assassinat de John F. Kennedy, Fidel Castro passe un séjour prolongé à Cuba avec Jean Daniel, journaliste français à l’Express. Deux semaines auparavant, Jean Daniel avait été reçu secrètement par le président Américain qui lui avait confié un message de conciliation à remettre à Fidel Castro. Le journaliste devient alors le confident privilégié de l’homme d’état bouleversé, et témoin de ses précieuses paroles : pour Castro, la mort du président américain signe « la fin de sa mission de paix ». Les publications du reporter dans la presse américaine bousculeront ensuite l’opinion et introduiront l’idée que la paix Cuba/Etats-Unis aurait été possible si l’assassinat de Kennedy avait été évité. 

Castro voyait dans Kennedy le seul président qui crut à une coexistence entre socialistes et capitalistes. Pourtant, on sait les relations complexes que le révolutionnaire entretenait avec les Etats-Unis, cristallisées à Cuba par la nationalisation des intérêts commerciaux, qui provoquèrent l’embargo américain et l’invasion de la Baie des cochons, première défaite militaire américaine. Ce documentaire souhaite établir des ponts entre passé et présent à travers les images d’un Cuba comme figé dans son éternel embargo, et traverser l’histoire américano-cubaine de 1963 à aujourd’hui, en passant par le regard d’un reporter devenu grand. Existe-t-il dans l’Amérique de Trump, des voix qui œuvrent dans les pas de Jean Daniel pour le rapprochement tant attendu ?  

Un film de Chantal Lasbats 

Une production : Mélisande Films 
Distribution Internationale : CLPB RIghts